Le Club News Historique Les Membres Photos Forum Activités Sponsors Liens

Identification :
pseudonyme
mot de passe

S'inscrire?
News novembre 2014

Championnat de Normandie...  30-11-2014
Beaumont repart satisfait de son week-end à Pont d'Ouilly et l'équipe organisatrice de cette compétition doit en être remerciée. J'y ajoute Bertrand qui a su prendre les bonnes décisions et nous organiser un week-end sympathoche.

Second club petites catégories (ne me demandait pas ce que ça signifie). Premier club adulte. Second club toute catégorie, le club beaumontais profite de l'absence de Nico et de ses adversaires pour retrouver le haut du niveau normand constamment obtenu dans la fin des années 90 sous les halles de la bourgade du Calvados.

Simon Joudou est le véritable champion de cette journée : premier des 21 cadets, sans aucune touche en un temps total de 208 secondes qui l'aurait placé sixième senior et qui laisse son concurrant le plus proche à près de 7 secondes.

Bertrand en 189.79, sans touche également laisse devant lui Mathias Maubourguet mais obtient la médaille de'argent sur 20 seniors. Catégorie où l'on retrouve Dider très bien placé 5ème, Seb 16 ème et Golgot 17ème.
Thomas est cinquième junior.


Chez les canoës : Pierre est second senior derrière Olivier Leboeuf de Nantes. Un pagayeur très sympathique au demeurant. J'en termine 4ème a six secondes de Thibault Lecointe.
Geoffroy est premier chez les vétérans suivi d'Olivier. Tous deux touchent une fois en première manche.
Donatien est second sur trois améliorant ses touches entre les deux manches.
Carole et Dorine ont courru brillamanet en C2 biplace homme cadet et sont premières. Bravo les filles : 6 touches en première manche, 3 en seconde.
Teddy et Jeremy du Val de Risle battent largement nos deux C2 seniors : Seb et Bertrand sont seconds. Avec Gautier nous devrions imaginer un coin de N3 grâce aux points obtenus pour notre troisième place.



Je laisse Bertrand communiquer les points lorsqu'il les aura et faire s'il le souhaite une analyse plus fine, elle sera la bienvenue.
D'autres photos seront, elles, consultables dans photo "Pont d'Ouilly 2003".
Pour ma part, je retrouve les personnes intéressées sur le forum dans divers "reporter ?".

Et sinon : ici c'est bien aussi.

sam


Beaurainville chapitre 14 final + bonus  27-11-2014
Fin de l'analyse beaurainvilloise juste avant le rendez-vous ouillypontain avec la patrouille C1 et deux petits bonus à la fin.

Ca part tranquillement pour notre patrouille vétéran, qui croise bien en porte 1-2 malgré quelques appuis hésitants. Derrière, la traversée de Geoffroy, trop haute et trop pointe montante, casse complètement la patrouille qui se décompose immédiatement et Eric parvient à éviter la touche 4 de justesse. Bonne sortie 3 pour geogeo qui bloque inutilement en entrée 4, tandis que les appuis de Jean-No sont un peu flous en sortie 3, mais ça passe. Derrière, Eric a repris les choses en main et tient la maison. Le passage 5-6 est propre pour tout le monde (deux gros appuis de Jean-No pas géniaux), mais le décalé 7-9 est mal engagé : Geoffroy manque de vitesse vers la droite et touche inévitablement, et l'inversion de Jean-No est très, très pénalisante en patrouille (ne le faites pas les enfants) et créée un énorme écart (tout en n'évitant pas la touche...). Du coup, Geoffroy s'est échappé et gère paisiblement la 10-11 tandis que Jean-No cravache (et manque de glisse pour le rejoindre) poussé par Eric qui lui colle derrière. Sur la 11, le stop de Jean-No, trop haut, oblige à casser le buste et perdre d'autres précieuses secondes. La fin commence à être difficile pour notre Jean-No, qui craque un peu sur des trajectoires pas très optimisées. Jamais facile de refaire un tel retard...Pas de résultats, car ils n'étaient pas officiels.
En images :


Et en bonus, deux vidéos de personnes d'autres clubs : Guillaume Doutreix, de nos voisins rislois :
Et Jules Bevalot, un haut de N2 de Montreuil/Mer. Où l'on voit qu'il n'est pas toujours très utile de pagayer comme un fou...

Geant Vert


Affiche animation jeune : 6 décembre prochain  26-11-2014




Nous comptons sur vous tous pour ce samedi 6 décembre !

sam


Chapitre 13, Quentin K1  20-11-2014
Treizième à table, notre Mort national et ses nouvelles résolutions pour l'année 2014/2015.

Ca démarre très posément pour Quentin, en glisse et en douceur...mais tout ça ne donne rien car dès la première vague une énorme erreur de gîte, une touche et une trajectoire totalement cassée viennent tout remettre en cause. Derrière, le stop 2, trop court et trop sur l'intérieur, est difficile et la trajectoire vers la 3, bien que correcte voit des appuis mal positionnés qui engendrent un passage de contre central médiocre. La sortie 3 est courte et un peu haute, ce qui oblige à une esquive 4 moyenne, mais le passage 5-6 est plutôt bon, sur l'avant (encore une esquive 6 pas terrible, cependant). Le décalé 7-9 est bien préparé mais complètement tassé sur l'arrière en entrée 7. Bonne traversée vers la 10, posée, qui enchaîne vers un stop 10 très correct même si le rebond est absent. Stop 11 très propre, avec un passage 12 en propulsion et une 13 presque parfaite (une fraction de seconde de trop sur main droite). Belle touche à la 14, et trajectoire 15 bien pourrie. 99,57+4, 8ème place et 361 points.

En finale A, Quentin part encore une fois sans mettre la poignée dans le coin. Ca passe mieux, même si le stop 2 est encore un peu court et la trajectoire 2-3 est, du coup, un peu mal lancée. Ca passe en force. Quasiment le même stop 3 qu'en qualifs, court et un peu haut, avec une sortie qui précipite vers une esquive 4 mais un bon passage 5-6. Le décalé est moins bien passé, avec deux esquives 7 puis 9 qui cassent le rythme. La traversée vers la 10 est moins propre, avec une main gauche qui traîne en approche 10 et le stop 10 est encore une fois fait sans rebond (pas facile avec le Nélo, peut-être?). Le stop 11 est un poil moins tranchant, et la 12 est moins coulée, avec une main droite trop lente en entrée. Bon passage 13, mais encore une touche 14! qui donne sur une entrée 15 encore bâclée. 100,06+2, 7ème place pour Mortibus et 326 points.
En images :


Lundi soir, suite et fin avec la patrouille C1!

Geant Vert


Chapitre 12, Bertrand K1  19-11-2014
On commence à approcher de la fin du stock des vidéos, j'espère que vous tiendrez jusqu'au bout! Ce soir, auto-analyse personnelle en K1.

Ca démarre vite, très vite dans ces qualifications mais pour pas grand chose : toute cette belle vitesse disparaît dans un passage 1-2 brutal et mal goupillé avec une rotation trop intérieure. La traversée est propre, beaucoup de coups de pagaie mais la trajectoire est belle. Bonne sortie 3, bon passage 4-5 mais une hésitation en double main droite sur la sortie 5 casse le rythme et provoque une touche 6 idiote. Chicane 7-9 bien amenée, pas grand chose à dire et la ligne droite vers la 10 est propre mais manque terriblement de glisse. Le stop 10 est correct, le stop 11 manque de relance avec une main gauche qui s'éternise en sortie de stop. Le passage 12 est correct, par contre l'esquive 13 est vraiment pas terrible. Tout ça manque de punch, on a l'impression que le bateau est scotché au fond. 98,19+2 , 5ème place, direction la finale A.

En finale, ça part toujours aussi vite...et c'est toujours aussi mauvais sur le stop 2, qui est pris bien trop sur l'intérieur et avec une gîte affreuse. Du coup, la traversée, mal lancée, est calamiteuse avec une attaque sur la bosse qui flingue la trajectoire qui part en zig-zag. Ca passe en force. La sortie 3 est courte, mais à l'arrêt et le passage 5 est désastreux avec une main intérieure devant le visage. La sortie 6 est tout aussi horrible avec une pointe arrière qui tasse et qui prépare mal la chicane 7-8-9 qui passe en force encore une fois. Bon, en gros c'est mal lancé, tout ça. La traversée 10 permet de remettre les pendules à l'heure : ça manque toujours de glisse, mais c'est propre et le stop 10 est correct. Le stop 11 est mauvais, par contre, avec une ouverture d'appel trop précoce et un manque de rotation, de glisse et de vitesse. Faut vraiment que j'arrête avec ces stops 1985. La sortie est bidon, du coup, et c'est un miracle que le passage 12 soit presque correct. Le passage 13 est en revanche mieux amené qu'en première manche. La sortie 14 a l'air pas mal, et le passage 15 presque correct, lui aussi. 97,87+2 (à la 17, bien joué...), 6ème place et 298 points. On a connu mieux.

En images :


Demain soir, retour des patrouilles ou bien arrivée du Mort? Qui vivra verra.

Geant Vert


Chapitre 11, patrouille cadette  18-11-2014
Avant toute chose, n'oubliez pas d'aller voir des nouvelles de nos (tout) petits juste en-dessous, pour une fois que Mouss nous fait une petite news, ça vaut le coup de la lire! :)
Ceci étant dit, retour sur la deuxième patrouille kayak, à savoir celle composée de nos cadets qu'on espère bien voir cet été sous le soleil de l'Argentière-la-Bessée.

Ca part assez difficilement pour Nico qui nous fait un petit travers bien dégueux pour aller dans la 2. Derrière, Niels est propre, tandis que Momo gère pépère. Traversée délicate pour Nico qui tasse bien dans le contre médian tandis que Niels, qui a eu un mal fou à ressortir de la 2, patine dans la semoule sur cette même traversée avec des appuis difficiles. Derrière, ça va toujours tranquille pour Simon, bien sur l'arrière comme il sait si bien le faire. Ça croise bien à la 3, avec une bonne temporisation de Nico (sortie un peu longue, cependant) et une excellente sortie de 3 de Niels, qui loupe par contre totalement sa rotation 5 sur une énorme erreur de gîte tandis que Simon réalise un sale passage 4-5-6 à l'arrache. Devant, ça fonce avec Nico qui fait un superbe décalé 7-8-9. Niels peine un peu plus avec une marche arrière et une esquive, et Momo assure le coup ; en conséquence les deux de l'arrière prennent du retard. Malgré tout, les deux stop 10 puis 11 sont bien gérés sur de beaux croisements avec un Nico qui fait la locomotive, un Niels qui tient la baraque et le petit Momo qui maîtrise comme un grand. Encore une esquive inutile pour Nico sur la 12 tandis que Niels commence à décrocher avec une mauvaise rotation 13 (due la fatigue?), et qui ralentit l'équipe. Derrière, ça pousse. La fin reste propre, avec un Nico qui tire toujours fort devant.

Bref, une bonne patrouille pour nos trois jeunes qui ont bien tenu la baraque. Propre, rapide, quelques erreurs qu'on pourrait améliorer mais l'ensemble est de bonne facture et laisse espérer de bonnes choses dans les Hautes Alpes cet été.

Les images :


Demain, séance de psychanalyse avec mon auto-analyse!

Geant Vert


Animation Jeune – Vernon – 15/11/2014  18-11-2014
Samedi avait lieu la 1ère animation jeune de l’Eure, organisée par le club de Vernon sur le site du château des Tourelles. Y participaient Fabien Bonvalet, Thomas Brunet, Clémence et Solène Douche, Cyprien Dubuisson, Louanne et Mathias Félix, Lucas Ferloni, Clément Hamel, Elise Masseline et enfin Dorine Mouillard. Antoine Bouvet inscrit mais dispensé pour raison médicale n’était pas présent. Yannis Mahiette bien qu’inscrit était absent. Garance Dubuisson et le frère de Clément ont encouragé leurs camarades toute la journée sur le bord. Les parents (MM et Mmes Douche/Félix/Ferloni/Brunet), très nombreux à accompagner les jeunes (merci à eux !), ainsi que Nathalie et Sébastien étaient présents.

Après le traditionnel pointage des présents/absents, la journée a commencé par une matinée prise de connaissance et cohésion entre les jeunes, à savoir des activités « pirogue » et « slalom sur terre » avec des jeunes sanglés les uns aux autres = chute garantie pour les trop rapides ! Ces 2 activités ne comptaient pas pour le classement final de la journée.



La pause du midi permit aux membres du club de manger tous ensemble et de voir Mathias se faire arroser à son propre jeu « gourde pompote pleine d’eau ».

Le programme de l’après-midi proposait aux jeunes un enchaînement chronométré d’une épreuve de course en ligne autour de l’île (2 tours pour les plus jeunes, 3 à partir de minimes) et de course à pied.



Une pensée pour nos 3 filles Clémence, Dorine et Louanne qui peu rassurées se sont remobilisées après quelques conseils techniques.

Tous les jeunes, hormis Clémence victime d’une vague du bateau de sécurité dans son dernier tour, arrivent « à bon port » dans leur bateau, BRAVO !!

Elise, seule poussin femme termine sur la plus haute marche en 13’58’’ mais réussi néanmoins à battre un poussin homme de 12’’.

Cyprien termine 8/9 en 12’24’’ (le 1er Louison Decarsin de Pont-Audemer fait 9’34’’) chez les poussins hommes. Il me semblait que Cyprien avait décliné le bateau ?!?!

Solène, termine 1ère en benjamin femme 1ère année en 12’21’’ avec 2’15’’ d’avance sur la 2nde.

Fabien, lui aussi termine 1er de sa catégorie benjamin homme 2ème année en 9’08’’ avec 28’’ d’avance sur le 2nd. Thomas, 7ème et dernier réalise une belle prestation.

En minime homme 1ère année, Clément devance Mathias de 3’’ et Lucas de 1’15’’ pour finir respectivement 9, 10 et 12èmes sur 14 concurrents. Le 1er est Matisse Jouet de Louviers en 11’46’’.

Dorine, complète le podium des minimes femmes 1ère année à la 3ème place en 15’28’’ devant Louanne en 16’51’’. La 1ère Louison Gautrelet de Val de Risle réalise sa course en 12’57’’.



Chez les minimes femmes 2ème année, avec son dessalage, Clémence n’est malheureusement pas classée mais ce n’est que partie remise.

On peut féliciter tous nos jeunes d’avoir réalisé de belles prestations.



Pour les photos, cliquez ici.

Mouss


Chapitre 10, Eric  17-11-2014
Après une petite pause de fin de semaine, on reprend le cours des vidéos de Beaurainville avec Eric en C1.

Comme pour Geoffroy, seule la finale d'Eric a été filmée. Ca part posément, mais on frôle le drame dès avant la porte 1 avec une petite béquille qui nous rappelle que le C1, c'est toute une histoire d'équilibre. La 2 est très bien prise, toute en glisse, mais la traversée 2-3 est un peu décevante : prise un peu haute sur la bosse de la vague, elle manque de vitesse et de glisse et ça passe en bourrinant. Excellente sortie 3, qui permet un passage aisé, même si une petite hésitation sur la main intérieure 5 fait perdre le fil de la trajectoire. Le décalé 7-9 est bien préparé et bien anticipé, donc il passe bien : il est juste dommage que notre vétéran casse autant son dos sur la 8, ce qui nuit à la glisse. La traversée vers la 10 est moyenne : elle part sur de mauvaises bases, presque à l'arrêt, elle est coupée par deux débordés et le stop 10 est trop anticipé, ce qui fait que la fiche intérieure gêne le passage et la sortie, qui se fait en deux coups de pagaie alors qu'un seul suffisait. Légère perte d'équilibre vers la 11, qui coupe la vitesse et laisse donc Eric faire un stop trop lent. Le passage 12-13 est propre, même s'il est dommage que le coup le plus important, la main droite 12, soit totalement ratée alors qu'il aurait fallu se servir de la puissance du courant pour relancer à cet endroit. Bonne relance en sortie de 14, mais l'esquive intérieure sur la 15 est franchement dommage dans ce contexte. Au final, victoire en finale B après une course solide pour Eric en 110,06+0 et 367 points.

La vidéo :

Demain, il se pourrait bien qu'on retrouve 3 kayakistes en même temps...

Geant Vert


La pratique du Canoë-Kayak dans l'Eure et en France  14-11-2014
Allez, je renoue avec une ancienne tradition du site, qui était de parler de canoë-kayak en général et pas juste de notre CSBCK.

Sur le site de Slate.fr, on peut trouver ici une intéressante étude, issue de données publiques, sur la pratique du sport en France à partir du nombre de licenciés (en fonction de leur lieu d'habitation).
Et l'on peut constater que, dans l'Eure, le CK (en général, donc slalom, course en ligne, descente, etc. ) se porte plutôt bien, si l'on regarde la densité de licenciés (nombre de licenciés à la FFCK pour 100.000 habitants) :



Pourtant, à la vue de cette autre carte qui montre le nombre d'équipements sportifs pour 100.000 habitants, nous souffrons plutôt d'un large déficit en équipements dédiés pour notre pratique, avec une densité très faible de lieux offerts, bien loin des Alpes et du Massif Central où les petits pagayeurs locaux n'ont pas de souci pour poser leur bateau sur l'eau :



Evidemment, le canoë-kayak reste un sport de nature, et la "nature" n'est pas comptabilisée comme site de pratique officiel, mais on peut quand même s'interroger sur la différence entre ces deux graphiques!

Bref, des statistiques intéressantes, et je vous invite à aller voir le site de Slate pour jouer avec les petits compteurs et voir qu'on pratique le ski surtout en montagne, et le surf surtout dans le Sud-Ouest! Merci csbck.net, le site qui vous apprend des choses intéressantes!

Geant Vert


Chapitre 9, patrouille sénior  12-11-2014
On continue dans les vidéos avec la patrouille sénior. Excellente idée que la mise en place de ces patrouilles, grâce à l'insistance de notre JA Samuel!

Une seule manche, donc on arrive directement en finale. Entrée un peu sale de Quentin dans la porte 1 avec un appel inutile. C'est bien rattrapé cependant, et derrière, excellente approche de Léo qui fait pourtant un peu de camping dans la porte 2. Excellente traversée du Mort vers la 3, en glisse et en puissance tandis que Léo foire un peu son décollage et lutte pour rejoindre la 3. Mauvaise traversée en ce qui me concerne, bien bloquée au milieu des courants. Sortie un peu bidon (trop haute) de Q. sur la 3, notre sénior semble avoir été perturbé par ma mauvaise trajectoire et n'a pas osé attaquer et du coup son passage 4-6 est un peu raté, en esquive et à l'arrêt. Derrière, Léo assure comme un Dieu avec un passage aux petits oignons tandis que je passe un peu salement, trop attentiste derrière la 5. Sur le décalé 7-8-9, Mortibus bourrine un peu tandis que Léo passe proprement mais après avoir foutu un beau tampon à droite avant la 7, donc l'écart se creuse. J'assure le coup en dernière place, mais l'écart se creuse aussi, donc c'est moyen. Devant, ça fonce et Quentin commence à s'envoler. Léo a une fraction de seconde de retard sur le stop 10 (il aurait fallu plus pousser pour moins gêner Q. en sortie) mais moi c'est pire et je commence à être TRES en retard : je suis 10 bons mètres en arrière de ma position idéale, ce qui gène considérablement Léo sur sa sortie. Du coup Léo est à la bourre et gêne Quentin sur sa sortie 11. J'en profite pour recoller à Léo, mais le mal est fait et tout ça se paye sur la 14 où Mort attend Léo pendant une plombe. La fin commence à être difficile pour Léo qui frise le surrégime et coupe beaucoup trop ses trajectoires (ce qui oblige à relancer et fait donc perdre beaucoup d'énergie).
Au final, tout de même, une patrouille cohérente, sans touche et globalement rapide qui termine 2ème en 110s (les premiers en 105).

En images :

Geant Vert


Chapitre 8, Geoffroy  11-11-2014
On continue dans l'analyse des parcours avec notre C1 Vétéran 7.

Pas de manche de qualifs de dispo en vidéo, donc on passe directement en finale pour notre ancien président. Bon stop 2 en entrée de parcours. La traversée vers la 3 est plutôt bonne, même si elle est lancée un peu difficilement par trop de débordés. La sortie 3 est bonne, mais manque d'allant et de prise de vitesse pour aller chercher la 5, qui est très, très tendue. Geoffroy se rattrape bien et prépare très correctement l'entrée du décalé 7-8-9. Cependant, celui-ci est aussi pris avec une grosse prise de risques (trajectoire pointe vers le bas), qui se paye sur une touche 8. La traversée vers la 10 manque de glisse, avec des à-coups surtout en fin de traversée et une trajectoire un peu trop haute et trop tendue. Le stop 10, dans ces circonstances, reste correct, tout comme le stop 11. La 12 est bien passée, du fait d'une bonne sortie 11, mais la 13 est un peu trop écartée. Au final, 127,98+2 et 598 points pour la 4ème place de cette finale B.

Regardons tout ça :


Il se pourrait bien que demain, trois bateaux apparaissent d'un seul coup!

Geant Vert


Chapitre 7, C2 Léo-Niels  10-11-2014
On reste sur les C2 en cette veille de 11 novembre avec le Degraeve-Beaumont cadets, engagés pour essayer de battre leurs pères, vus dans un chapitre précédent.

Début de qualifications correct pour notre C2 cadets un peu improvisé. Le passage 2 est bon, la traversée vers la 3 judicieusement assurée. En revanche, la sortie 3 trop longue engage nos cadets dans un difficile enchaînement 4-5-6. Le décalé 7-8-9, mal engagé, est lui carrément une vraie catastrophe : le bateau, les portes, tout le monde valse et c'est un authentique miracle qu'il n'y ait qu'un 2 de comptabilisé sur ces trois portes. La traversée vers la 10 est bien trop haute et la touche est alors inévitable. Le stop 11 est plutôt correct malgré la touche, mais l'enchaînement 12-13 souffre d'une mauvaise coordination de nos jeunes. 158,98+16 (!), 6ème place et 1061 points, l'apprentissage est difficile.
En finale, on attaque directement avec la porte 3. La sortie est bonne, mais un manque de pratique ne permet pas de passer l'enchaînement 4-5-6 correctement : Niels est trop statique sur l'avant (un petit piquet) et Léo pas assez réactif à l'arrière malgré de beaux efforts. Le décalé est un peu improvisé, mais déjà beaucoup plus propre qu'en première manche. La traversée vers la 10 est un peu désynchronisée, mais ça passe, tandis que le stop, pourtant bien entamé, est bien foiré en sortie. Derrière, le stop 11 est lent, mais correct, tandis que le passage 12-13 est très difficile, avec deux équipiers qui semblent avoir des buts différents. Le passage 15 semble bon. Au final, une bien meilleure manche avec 155,71+4, qui montre, même s'il leur reste beaucoup de chemin à parcourir, que les jeunes peuvent espérer dépasser leurs aînés assez rapidement...

On voit tout ça en images :

Demain soir, il se pourrait bien qu'on passe à la monopale...

Geant Vert


Le CSBCK au Marathon de l'Ardèche en la personne d'Alexandre  09-11-2014
N'oubliez pas les retours sur la course C2 Bertrand et Seb ci-dessous et le compte-rendu de l'AG ci-dessous-dessous !!!

Alexandre a représenté ce dimanche notre club au Marathon de l'Ardèche.

Parti avec le club de l'AONES Louviers hier matin sans être certain que ce marathon ait lieu, il a gardé jusqu'à quelques minutes avant le départ cette inquiétude.
Les organisateurs ont en effet appris que le Prefet autorisait cette manifestation à 4 centimètres d'eau près peu de temps avant que le départ ne soit donné.



Alexandre, qui s'était rendu au même endroit il y a deux ans sans pouvoir effectuer la descente faute de rivière en crue, a pris plaisir à admirer le paysage et à pagayer dans des gorges bien remplies.
Au final, il termine 423ème en 2 heures 45 minutes et 17 secondes.
Félicitations !

Les Lovériens ramèneront Alexandre mardi. Demain, la rivière ayant remonté, il n'y aura pas de navigation mais de la découverte touristique locale. Nous lui souhaitons de bien profiter et ne pouvons laisser cette news sans nous rappeler quelques bons souvenirs à voir ou à revoir absolument!!!!!

sam


Chapitre 6, C2 Sébastien-Bertrand  09-11-2014
Tout d'abord, désolé d'interrompre si vite la lecture du compte-rendu de l'AG, allez voir juste en-dessous pour ceux qui ne l'ont pas encore vu!

Sinon, retour en images sur le retour du C2 Sébastien-Bertrand, qu'on voyait fréquemment il y a 10 ans.

En qualifications, le début de parcours en bon jusqu'à la 2. La sortie 2 est un peu hésitante, et la traversée vers la 3 bizarrement stoppée en plein milieu alors qu'elle était bien lancée. Derrière, la sortie 3 est un peu longue et le passage 4-5-6 franchement tendu avec des esquives multiples et du petit crabe. Une touche un peu bête (mais non comptabilisée...) dans la 7 du décalé 7-8-9 (pourtant pris lentement) assombrit encore le tableau, et sur la traversée vers la 10, j'interromps beaucoup trop tôt mon effort. Les deux stops 10 et 11 sont propres, mais terriblement lents, le passage 12-13 est en revanche correct. Au final, 3ème place en 136,28+2 (à la 19) et 640 points.
En finale A, le stop 2 est beaucoup moins bien réussi et la traversée 2-3 vraiment sale. En revanche, la sortie 3 est plus propre, permettant un bon enchaînement vers la 6, même si la 7 n'est pas bien anticipée. Le décalé est propre, et la traversée vers la 10 assez jolie, même si je fais encore n'importe quoi en engageant trop tôt le mouvement en entrée. Bonne sortie 10, stop 11 encore au ralenti. L'enchaînement 12-13 est peut-être un poil moins fluide qu'en qualifs. Au final, pres de 2s de mieux pour la 4ème place en 134,49+2 (encore une touche bête sur le plat de la fin de parcours, à la 17) et 608 points.

On voit tout ça en images :

Geant Vert


Assemblée Générale 2014 : Nicolas Dupres nouveau secrétaire du CSBCK  09-11-2014
L'assemblée Générale 2014 de la section du Club Sportif Beaumontais Canoë Kayak s'est tenue vendredi 7 novembre 2014 à la salle Jean Cheyrolles de Beaumont-le-Roger de 20 h 30 à 23 h 15 en présence de 48 personnes dont M. LE ROUX, Maire de Beaumont-le-Roger, M. FLEURIOT, Président du Comité Départemental de l'Eure de Canoë Kayak, M. ABRAHAM, Président du Club Sportif Beaumontais, Mme DEBUS, Trésorière du Club Sportif Beaumontais, Mme Guitton, conseillère municipale.



Les rapports moraux et financiers ont été votés à l'unanimité.
Quelques articles du Règlement Intérieur de la section ont été aménagés ou modifiés.
Chloé Gatuingt ayant fait part de sa démission du Comité Directeur, Nicolas DUPRES a été élu à l'unanimité pour entrer dans ce comité.
Les membres de ce Comité l'ont ensuite élu au poste de secrétaire.

A la suite de son discours et afin de le remercier pour ses trente années de Présidence du Comité Départemental et d'aide à l'ensemble des clubs eurois, Pierre Fleuriot s'est vu remettre, par Léontine, un assortiment de friandises à boire et à manger !





Les personnes présentes ont particulièrement apprécié les vidéos projetées. Celle du journal de France 3 réalisée sur le chantier d'août dernier mais aussi et surtout celle de la présentation du club et celles des courses aux Championnats de France slalom réalisées par Bertrand Avril.

En apéritif mais aussi à l'issue de la réunion, les mets préparés par les uns et les autres ont été partagés.

sam


Chapitre 5, Simon  07-11-2014
En ce soir d'AG, c'est au tour de Momo de passer à la moulinette et de voir son parcours décortiqué pour sa toute première course chez les grands.

En qualifications, la porte 2 est prise un peu basse, sans doute du fait d'un trajectoire un peu prudente. Après une excellente traversée vers la 3, une sortie un peu longue entraîne une esquive 4 puis une chandelle 5, qui elle-même entraîne un beau petit crabe 6. Bref, c'est laborieux. Le décalé 7-8-9 est pris très tranquillement, mais c'était la consigne, donc rien à redire. Les grands bras se déploient ensuite pour une traversée 10 avec trop de roulis, puis un stop 10 de bonne qualité. La sortie est propre, le stop 11 est correct même s'il y avait une main gauche inutile en entrée. Le passage 15 est correct, mais l'ensemble manque de glisse. Cependant, avec 107,13+0, le contrat est rempli avec une première place chez les minimes et une place en finale A chez les grands avec 406 points.
Pour la finale, la ligne de départ est prise trop sur l'arrière, mais avec une fréquence correcte. Le stop 2 est bien maîtrisé sans prise de risques, et la traversée vers la 3 est bonne, même si quelques mouvements parasites du bateau sont à noter. La sortie 3, courte, est excellente, mais le corps est trop sur l'arrière et la main intérieure en dénage sur la 5 est pas folichonne. Cependant, la relance 6 est bonne. En entrée de décalé, le petit coup de patin à droite est inutile et le décalé est abordé encore une fois sans prendre de risques, ce qui est bien. Bonne traversée vers la 10, dynamique, même si on pourrait espérer mieux en glisse. Il est dommage que le stop 10 ne reparte pas en rebond. Le stop 11 est bon, l'enchaînement 12-13 correct même si les passages de portes pourraient être améliorés avec des petits mouvments d'épaules qui font perdre des dixièmes. Enfin, bon passage 15 et un résultat en 105,46+0 et une victoire en finale A minime (10ème chez les adultes, juste devant Léo) pour 370 points.

Au final, une prestation solide pour Momo. Deux passages à zéro, peu de prise de risques inutiles. De nombreux défauts subsitent cependant, avec une glisse pas terrible, un bateau qui bouge dans tous les sens et des passages de porte un peu olé-olé.

On voit tout ça en images :

Pas de vidéo demain, retour dimanche soir des analyses!

Geant Vert


Chapitre 4, C2 Jean-No / Eric  06-11-2014
Changement d'embarcation ce soir, avec le C2 des "papas" Jean-Noël et Eric, engagés dans un duel avec leurs enfants.
Les qualifications sont bien lancées par une porte 2 bien passée. La traversée vers la 3 est belle et propre, même si on aperçoit une petite désynchronisation sur la fin. Derrière, ça se corse : une sortie trop longue impose un bon blocage de Jean-No, et la perte de vitesse conduit à une touche 5 et un bateau en crabe sur la 6. Le décalé 7-8-9 est pris lentement, mais sûrement en bac arrière avant d'engager une traversée vers la 10 en douceur. Rien à dire sur les deux stop 10 et 11, si ce n'est que les kilos pèsent lourd, lourd, lourd sur la relance. Le plat va tirer sur les bras des papas, qui terminent en 143,14+2, 719 pts et une place en finale B.
En finale, l'expérience parle avec un très bon passage 2, encore une fois. La traversée vers la 3 est belle, linéaire et propre mais la sortie 3 est cette fois trop courte (pour une fois...)! En C2, ça ne pardonne pas, et les touches 4, puis 5, viennent assombrir le tableau. Sur la 6, le C2 prend beaucoup de vitesse, et nos vétérans luttent fort pour remettre le bateau dans l'axe avec le décalé qui approche : trop tard, hélas, et une nouvelle touche vient atterrir dans la musette qui commence à être bien chargée. Derrire, le stop 10 souffre d'une petite erreur de relance et le stop 11 commence à piquer les bras, manifestement. Les trajectoires deviennent très imprécises avec des énormes écarts (la 15!) mais le temps est pourtant en nette amélioration avec 137,22+6, 691 pts et la deuxième place de la finale B.
On voit tout ça en images :


Demain soir, retour des kayaks!

Geant Vert


Chapitre 3, Isidore-Sébastien-Nicolas C.  05-11-2014
Grosse soirée pour ce soir, avec le triplé beaumontais de ceux qui passaient quasiment au même moment lors de ce beau sélectif de Beaurainville.

Premier à s'élancer, Isidore démarre laborieusement avec une touche à la porte 1. Un peu déstabilisé, notre cadet s'écroule sur la porte 2, ce qui entraîne une traversée 3 difficile qui frise la porte 4. Une bonne sortie 3 permet un bon passage 4-5-6 mais...catastrophe! Une spectaculaire erreur de trajectoire (due à une mauvaise analyse) précipite un décalé 7-8-9 totalement raté (mon commentaire live témoigne de mon désarroi à ce moment...). Derrière une pareille bourde, difficile de rattraper le coup, mais Igor se relance courageusement dans le parcours avec une bonne traversée vers la 10 et un stop 10 correct quoiqu'un peu serré. Mais derrière, une sortie 10 bien trop longue (là encore, mauvaise analyse...) précipite une touche à la 11 inévitable. La fin est correcte, mais le mal est fait avec la 19ème place et 616 pts.
Juste derrière, Séb s'élance...bien trop sur l'arrière. Cette posture défensive nous envoie notre Séb bien trop bas dans la porte 2. La traversée vers la porte 3 est entamée sur la bosse du courant, entraînant une belle courbe au lieu de la ligne droite qu'il aurait fallu faire. Un bon stop 3, bien court, ne permet malheureusement pas d'enchaîner sur un très bon passage 5, faute de propulsion. Le décalé 7-8-9, très (trop) prudent, enchaîne sur une traversée vers la 10 également sur les freins. Le bon stop 10 est suivi d'un bon stop 11 qui permet un enchaînement 12-13 très correct. 22ème place, 663 points pour notre vétéran très "zen".
Et ça enchaîne directement avec Nicolas Candieu et ce très mauvais stop 2, bloqué en entrée de porte et bien trop serré. Sans vitesse, difficile d'enchaîner et la traversée est tortueuse malgré toute la bonne volonté du cadet. Le stop 3 est bien trop long, et nico ne doit qu'à son amour des passages serrés de réussir à passer la 4, puis la 5, mais le mal est fait et ce petit blocage 6 vient achever cette mauvaise séquence. Derrière, un passage agressif sur le décalé 7-8-9 permet à nico d'aller assez vite, mais la prise de risque est trop importante, et ça se paiera plus tard. Une bonne glisse sur la traversée vers la 10 (avec trop de roulis, cependant) envoie sur un stop pas assez à plat. Le stop 11 est lui très correct, il est dommage qu'il ne lance pas une belle séquence de propulsion : au lieu de ça, une nouvelle esquive 12 casse un rythme précaire. La 13 est en revanche bien passée, la 15 aussi. 112,19+2 (une touche, probablement imaginaire, est comptée à la porte 10), 15ème place : peut mieux faire.

Igor démarre cette finale "à la Séb" : Zen, très zen, le manque de rythme affiché pénalise dès la porte 1 où un appel inutile dans le courant ralentit notre cadet. Derrière, alors que la traversée avait été très chaude en qualifs, la finale devient plus que brûlante : en touchant la porte 4 avant de passer la 3, c'en est fini des espoirs d'Isidore. Et c'est dommage car derrière, une bonne sortie 3 permet un excellent passage 4-5-6 et on se retrouve avec un décalé bien réussi. La traversée vers la 10 est dynamique et il est dommage que le stop soit lancé un peu tôt. Une erreur très évitable sur la porte 11 avec une touche bête ne pénalise pas la trajectoire de notre cadet, qui réalise ensuite un bon enchaînement 12-13. 115,54+52, 4 secondes de mieux mais une énorme erreur qui ruine tout.
Juste derrière, Séb sort de la porte 2 de bien meilleure manière qu'en qualifs. La traversée vers la 3 est dynamique, le stop 3 un peu serré mais correct. Encore une fois, un attentisme agaçant avant la porte 5 pénalise notre vétéran, qui se fait punir avec un bel écart et une touche. Le décalé 7-8-9 est propre et la traversée vers la 10 bien meilleure avec un stop 10 correct qui préfigure un stop 11 posé mais de bonne qualité. On n'en verra pas plus, deux secondes de mieux malgré cette grosse bourde sur le passage 5-6, 125,44+2 sur cette finale B et 656 points.
Vite, vite, Nico s'élance vers la porte 1. Un manque de lucidité sur les appuis casse malheureusement cette belle dynamique et la porte 2 est très laborieuse. La traversée vers la 3, entamée sur la bosse, est tout aussi mauvaise. A ce moment là, le cadet est clairement dans le dur. Une belle relance permet cependant un passage 4-5-6 correct, avec une esquive dispensable sur la 5. Sur le décalé 7-8-9, ce qui devait arriver arriva, et la touche 9 vient fermer un passage "eaux vives" difficile. Derrière, Nico retrouve son élément avec le plat de la fin du parcours, et la traversée 10, puis l'excellent enchaînement stop 10-stop 11-décalé 12-13 tout en glisse permettent à Nico de terminer à la 3ème place de la finale B en 110,96+2 et 471 points.

Au final :
- Pour Isidore, une mauvaise analyse de parcours et de grosses erreurs de trajectoires ne viennent pas compenser les qualités d'Igor, notamment avec une volonté appréciable et une puissance plus élevée que la moyenne. Il faut travailler la concentration.
- Pour Séb, il faut bien se rendre compte que trop de prudence tue le chrono. Séb navigue sérieusement et proprement, mais le manque d'engagement aux moments cruciaux pénalise énormément et le résultat s'en ressent vivement.
- Et enfin pour Nico, outre le fait que le niveau en eaux vives est clairement deux ou trois crans en-dessous de celui sur le plat, il faut combattre cette tendance naturelle à couper les trajectoires qui fait perdre toute la belle glisse de nico. Ca pourrait être beaucoup, beaucoup mieux.

On voit tout ça en images :

A demain pour la suite du programme!

Geant Vert


Chapitre 2, Léo  04-11-2014
Alors que notre Léo est actuellement sur le flanc par la faute de cette damnée épaule, retour sur la dernière course de notre sympathique cadet, qu'on espère revoir le plus vite possible sur l'eau.

Une qualification solide pour Léo. Après un départ dynamique, une porte 2 un peu trop courte vient ralentir le cadet, qui relance cependant bien sur la traversée vers porte 3. Une sortie un peu longue de cette porte 3 perturbe pas mal l'enchaînement 4-5-6 avec des esquives malvenues, mais le décalé 7-8-9 est bien géré avant une bonne traversée vers la 10. Si le stop 10 manque de rebond, il enchaîne vers un bon stop 11 qui permet une belle descente vers 12-13 (un peu court sur la 13 avec une perte de propulsion, cependant). La porte 15 est un peu courte, mais tout cela amène à un bon résultat en 105,41+0, 10ème place et une qualification en finale A.

En finale, le turbo est clairement mis. La porte 2 est bien mieux passée, et même si la traversée 2-3 est moyenne (car prise avec trop d'angle au départ), elle enchaîne avec un bon stop 3, une belle sortie, un enchaînement 4-5-6 correct et un excellent décalé 7-8-9. La traversée vers le stop 10 est belle, mais le stop est trop court, occasionnant une touche regrettable. Derrière, un bon stop 11 permet d'enquiller sur un bon passage 12-13, même si la 15 est encore une fois trop écrasée. Un meilleur passage, donc, mais une touche qui vient ternir l'ensemble avec un 103,96+2 qui permet à Léo de conserver sa 10ème place et de marquer 376 points, ce qui est très correct.

Dans l'ensemble, Léo joue efficacement sur une belle glisse et une certaine sérénité pour avancer. Un coup de pagaie moyen, conjugué à une posture sur l'eau franchement médiocre avec ce corps tout écrasé, viennent ralentir notre futur junior qui montre cependant qu'il a beaucoup de potentiel technique en plus d'un physique irréprochable.
On voit tout ça en images :


Allez Léo, on espère VRAIMENT te revoir bientôt sur l'eau. Prends le temps qu'il faudra, mais reviens!!

Geant Vert


Retour sur Beaurainville : chapitre 1, Niels  03-11-2014
Après un peu de retard, voici les vidéos tant attendues de Beaurainville.
Puisque je n'ai pas pu commenter tout ça en direct aux personnes concernées, faisons-le ici, en commençant par Niels en K1.

Première manche un peu frileuse pour notre petit cadet. Une bonne entame, mais dès la porte 2, un petit souci avec une hésitation sur la main droite en entrée qui coûte du temps. Après une très bonne traversée de courant, énorme erreur en sortie de stop 3 avec une sortie trop longue et trop haute. Bilan : une esquive sur la 4 (du temps perdu), une autre esquive sur la 5 (encore des dixièmes qui s'envolent), une touche à la 6 et un enchaînement 7-8-9 mal préparé! Tout ça à cause d'une sortie trop longue. Derrière, une traversée 9-10 hésitante (rythme cassé au milieu) et un bon stop 10 (mais mal enchaîné au rebond) précèdent un stop 11 bien trop court, qui force un enchaînement 12-13 délicat. Heureusement, Niels reprend ses esprits à ce moment-là et semble finir correctement avec un passage 15 assez fluide. 114,66+2, 16ème place, 526 points (en amélioration) et une qualification en finale B.
En finale, justement, une envie de (trop) bien faire plombe totalement notre cadet. Un passage 1 trop serré précipite une catastrophe sur la porte 2. Le temps de reprendre ses esprits, et la porte 3 arrive, avec une sortie bien meilleure qu'en qualifs. Complètement déconcentré, Niels passe cependant à côté de la porte 5 avant de courageusement tenter de se relancer dans le parcours. C'est hélas terminé pour lui et le bon enchaînement du décalé puis de la traversée 9-10 (avec un bon stop 10 à la clef) n'y changera rien. 131,46+2, 10ème place de la finale B et 733 points.

Plus globalement, Niels compense un coup de pagaie médiocre et d'innombrables erreurs de gîte par une belle envie et un bon sens de l'improvisation, mais il y a clairement du travail à faire pour allonger le coup de rame, naviguer bien à plat et limiter la prise de risques en systématisant les mouvements.
Voyons tout ça en images :

La suite demain soir!

Geant Vert


Isidore DUBUISSON est le nouvel Aspirant Moniteur du CSBCK !  02-11-2014
La nouvelle courait depuis le mois de mai puisqu'Isidore venait d'y réussir l'examen d'Aspirant Moniteur Fédéral Pagaies Couleurs. Toutefois, il lui fallait attendre ses 16 ans pour être totalement reconnu comme tel.
C'est chose faite depuis le 04 octobre dernier.



Isidore est licencié de la section depuis 2007, il intervient fréquemment sur les chantiers de jeunes bénévoles de nettoyage de la Risle et participe également aux compétitions régionales de slalom.




Isidore a pris très à cœur, durant l'année 2014, l'encadrement des séances de l'école de pagaie de la section chaque mercredi après-midi, sous le contrôle de son tuteur Jean-Paul Helluin, Moniteur aguerri. Il a également suivi la formation départementale à Pont Audemer, Pont-Authou et Vernon où il a répondu convenablement aux exigences attendues tant en termes de connaissances qu'en matière de sécurité.
Le club est très fier de ce cadet émérite qui ne tardera pas à s'engager plus avant dans la formation en espérant devenir Moniteur Fédéral Pagaies couleurs à 18 ans.

Il n'est pas à douter que, d'ici là, les pagayeurs du club le verront souvent à l'ouvrage et que les débutants apprécieront ses précieux conseils, dispensés avec justesse et grande sympathie.

Félicitations Isidore !

sam


retour