Le Club News Historique Les Membres Photos Forum Activités Sponsors Liens

Identification :
pseudonyme
mot de passe

S'inscrire?
News octobre 2005

Animation jeunes de Cergy  31-10-2005
Très bonne après-midi pour tous sur le bassin de Cergy.
Didier et Simon s'en sont donnés à coeur joie en ... sécu.
Delphine, Olivier, Julien, Anthony, Sébastien, Marc ... ont apprécié le raft.
Quelques uns ont fait de la nage en eaux vives, après dessalage !.
Bertrand a scrupté du bord.
Le soleil a brillé.
Les parents de Sébastien ont filmé et photographié.
Chloé s'est blessée.
... Y'avait trois gâteaux. C'était bon merci.
Pour l'organisation générale, un gros bravo et merci à Jean-Jacques Duval, à Catherine Boulan pour les top départ, et Ludovic Cauchois pour les ouvertures des huits border-cross et des huits tours de chauffe associées à autant de récupérations de dessalés au trou noir.
Côté résultats : Delphine est première minime 2 devant Chloé sur dessalage blessant dans trou noir (rien de grave : muscle froissé dans le dos). Chloé est donc seconde minime 2.
Olivier est premier poussin 2 malgré une superbe frousse avant le trou noir "J'veux pas y'aller..." mais le courant est plus fort que les petits muscles agrippés aux plots.
Quentin est troisième cadet derrière deux pagayeurs de Val de Reuil Pagaie Passion et devant Maxime classé quatrième.
Anthony n'est pas classé en minime 1 pour dessalage lors de la demie-finale. (Il aurait du effectuer son tour de chauffe comme tout le monde).
Marc, Julien, Sébastien ont terminé leur parcours honorablement pour cette première animation de la saison.

Prochain rendez-vous, le 19 novembre à Vernon.

sam


Concert de Didier Super...demain vendredi 28.  27-10-2005
Le club a négocié un tarif associatif à 11 € la place au lieu de 15, sur place, pour ce concert suivi d'un autre concert Stupeflip. (Attention Didier Super n'est pas une première partie mais un concert à lui tout seul).
Départ du club 19 h 55 pour un concert à l'Abordage à Evreux à 20 h 30.
Pour bénéficier du tarif club, me contacter avant vendredi midi.

sam


Animation jeune Cergy samedi  23-10-2005
C'est samedi prochain, le rendez-vous au club est fixé à 10 h 00. Départ à 10 h 30 avec bateaux et pagaies chargés.

L'animation s'adresse à tous les jeunes de poussin à cadet inclus (bah oui MicroQ tu peux encore y aller). Accueil des participants 13 h 00. Début de l'animation : 14 h 00.

Le principe est le même que l'an passé (cf photos sur ce site ou ancienne news octobre 2004 ) : border cross partant du lac avec 150 m de plat avant le tapis roulant (attention de bien se positionner pour ne pas se faire gratter sa place devant le tapis) puis la descente du bassin avant la remontée vers le départ. Le tout en kayaks dépontés Mambas tous identiques par pool de 8 à 10 bateaux prêtés par Pont Audemer.
Ensuite, chacun profite du bassin avec son propre matériel et mise à disposition de bouées, de rafts etc... 17 h 00 proclamation des résultats.

C'était, sous le soleil, une très bonne après-midi l'an passé, espérons qu'il en soit de même cette année.
Je sais déjà qu'en principe Pont Audemer emmène 18 jeunes et Val de Reuil 14.

Attention : inscriptions avant mercredi. Me contacter.

Les adultes peuvent venir encourager les jeunes et naviguer un peu à la fin ! Moi j'irai !

sam


trouver  16-10-2005
jai trouver lors de la course de nos tres chere castors un tres jolie casques noires wildwater petite tailles il recherche sont propriaitere desperement il pleure il ne dort plus je vous passe toute ses crise si l heureux propriaitere le recherche demande le moi

donass


La news suivante est excellente, il faut la lire  12-10-2005
J'ai un peu honte de l'enlever si tôt du haut de l'affiche, mais bon, c'est pour la bonne cause.

Reçu de Pascal Rivière, qui l'avait lui même reçu de Lionel Fine

Mes amis,
Nous avons besoin de vous.
Michel ASTIER, président du Canoe Kayak Club du Briançonnais (le club de nos débuts et de tous les Caskaboulons) nous demande notre aide. Le maire de la commune de Briançon (Bourgmestre) veut expulser (pour des questions économiques...et politiques) le club de ses locaux au profit d'une compagnie privée de rafting. Après avoir demandé l'expulsion du Topo Malafosse Trophée, le maire veut maintenant en faire autant pour ce club qui a aujourd'hui plus de 30 ans d'existence et assure l'initiation aux rivières alpines de plus de 40 jeunes.

Pouvez-vous m'envoyer une lettre en pièce jointe (avec le logo de votre club et les signatures de ses membres et à l'attention de Michel ASTIER président du CKCB) indiquant les raisons du soutien au club de Briançon (TMT, son role dans la promotion et la sauvegarde des rivières alpines, sa fonction éducative, son accueil des équipes étrangères...).

Merci de le faire vite pour que les gamins de Briançon puisse encore faire du kayak sur les rivières du coin.

A bientot.

Michel ASTIER
Lot Fournel l'Eglise
05120 L'argentiere la Bessee
France
astiermichel@clubinternet.fr

Golgot


Il y a moyennement longtemps, dans un Royaume un peu lointain...  12-10-2005
...vivaient un Roi et sa Reine.
Ce Roi - on l'appelait Didier le Super - était extrêmement triste. La récolte du principal légume du pays, le point, avait en effet été beaucoup trop réussie l'an passé. Des tonnes et des tonnes de points étaient tombés à chaque récolte, causant tristesse et abattement.

Car contrairement à ce qu'on pourrait croire, cette abondance n'était pas une bonne nouvelle pour le petit royaume : les habitants étaient très très gourmands, et ils mangeaient tous les points qu'on leur donnait. Du coup ils grossissaient et grossissaient encore. Et grossissaient, aussi, un peu.

Ce qui finissait par poser un problème, car le château du roi (il avait deux grandes tours et un donjon en forme de N, du coup tout le monde l'appelait le N2) avait une toute petite porte. Et fatalement plus personne ne pouvait rentrer dans le château par la porte magique qui ne s'ouvrait qu'une seule fois par an, le 31 décembre, dans une nuit étoilée et blanchie par la neige.
Tout le monde était donc obligé de passer l'année dehors, avec juste de quoi se réconforter dans les trois écuries qu'on avait construit il n'y a pas très longtemps (les 3 nouvelles, qu'on appelait les "n3" par commodité), qui avaient une très grande porte mais qui n'étaient vraiment pas aussi rigolotes que le grand château.

Le Roi, qui avait presque réussi à rentrer dans son château l'an passé, discutait souvent de ce grave problème avec sa Reine. Car la Grande Reine Krole avait, elle, suivi l'an passé un régime très sévère qui avait failli lui permettre de rentrer dans la grotte secrète "Finale Cadette" (qui était réservée aux enfants grâce à un très puissant sort magique, mais qui avait elle aussi une toute petite porte, décidément). Hélas, un accès de gourmandise sur la récolte du comté de ValdeReuil avait définitivement empêché la Reine de franchir le seuil malgré tous ses efforts de dernière minute.

A l'aube de la nouvelle année, le petit Royaume était donc, une fois de plus, plongé dans l'angoisse. Et ce d'autant plus que se profilaient à l'horizon les moissons de Montreuil, et surtout de Chelles et de Pont-Audemer.
Le grand Vizir Géant Vert, qui s'était blessé durant l'été en allant tombant d'un arbre (le classekattre) aux fruits très juteux, mais aussi très dangereux, décida alors de prendre les choses en main et d'entamer un programme minceur pour les plus valeureux sujets du Royaume. Il était temps que tout ceci finisse, et qu'on parvienne enfin à rentrer dans le château (et dans la grotte secrète) pour y découvrir toutes les merveilles qui les y attendaient depuis trop longtemps.
Parmi ces braves parmi les braves, on trouvait aux premières loges le Chevalier Toudou. Autrefois très mince, il avait réussi dans sa jeunesse à rentrer dans la grotte secrète, dont il était ressorti les bras couvert d'or, d'argent et de trentequatrièmeplace (un métal très peu connu, sauf dans le Royaume). Aujourd'hui beaucoup plus gros, il restait un Chevalier courageux, plein de volonté et prêt à tout pour mincir et passer la porte du château N2.
Les autres membres de cette courageuse confrérie étaient le vieux paladin Nico-nico -qui continuait d'apporter sa motivation intacte malgré ses cheveux blancs et son bide qui ne diminuait pas beaucoup -, les trois petits lutins Chouchou, Perruche et Micro -dont le but principal était avant tout de passer le seuil de la grotte secrète et pourquoi pas d'y découvrir le fameux trésor dont parlaient toutes les légendes, et qui ne pouvait être soulevé que par une assemblée de trois jeunes héros : Le Patrouille à Bourg (oui, les trésors avaient des noms bizarres dans le petit royaume)- , le saltimbanque Dodo -qui n'avait pas grand espoir de passer une quelconque porte de château de toute façon vu qu'il était encore plus gourmand que les autres, mais qui avait l'avantage d'apporter sa bonne humeur-, et enfin la princesse LaPeste, qui était encore trop petite pour manger des points, mais que tout le monde admirait déjà car c'était la plus forte au concours de manger de nourriture pour bébés organisé par le grand marchand Hagy (au début, on n'aimait pas trop Hagy dans le Royaume ; mais depuis que les colporteurs Laureltibo et Hardyludo étaient venus présenter ses produits, ça avait changé - mais ça c'est une autre histoire-).

Sous la conduite du grand Vizir, le Roi, la Reine et toute la troupe partirent donc plein d'allant et de bonne humeur à la récolte aux points.

La première étape, à Montreuil, ne fut pas très réussie, mais c'était prévisible. Après trois longs mois de privations de points, tout le monde avait extrêmement faim et les points tombèrent à la pelle dans les estomacs affamés. Les plus jeunes, encore inexpérimentés, souffrirent beaucoup dans ces conditions : le débutant micro avala même un cinkantte, un fruit relativement rare mais qui avait le gros désavantage de faire très très mal au bide quand on l'engloutissait goulûment.
Profitant du beau temps et sachant ce premier combat perdu d'avance, le Roi et le Vizir avaient d'ailleurs décidé de conduire tout le monde à la mer, où tous avaient profité des derniers rayons d'un soleil mourant qui annonçait la difficulté des combats à venir pour ne pas grossir.

La semaine suivante, lors de la double moisson de Chelles, les gros efforts de régime consentis depuis le début de l'année ne payèrent pas, mais tout le royaume y vit les premières raisons d'espérer : on mangea certes beaucoup de points, mais les premiers signes encourageants commençaient à arriver. La consommation de points était à peu près équivalente à celle de la fin de saison dernière, ce qui était une bonne nouvelle. A force de volonté, le ciel allait se dégager, on allait enfin maigrir tous ensemble, rentrer dans le château et pouvoir y faire la grande fête que méritait le courageux petit royaume.

Car la lueur vint, et les calories fondirent.

Enthousiasmés par la performance de leur Roi et de sa Confrérie à Chelles, nombre de vieux habitants du Royaume vinrent encourager leurs amis à la moisson de Pont-Audemer : il y avait là les grands Sages Sam et Geogeo, la Prêtresse Marie, le Grand Intendant Mouss et sa doulce et tendre épouse, les très nobles familles Yopy et Lylyne, ainsi qu'un autre petit lutin, Bouby. Tous n'avaient bien sûr aucun espoir de maigrir suffisamment pour rentrer dans le grand château N2 et allaient à coup sûr s'empiffrer de points, mais en plus d'assurer leur place dans les écuries n3 (parce que passer l'année dehors, c'est pas cool), ils allaient pouvoir encourager leur Roi à manger suffisamment peu pour que la porte magique s'ouvre au crépuscule de l'année.
Le premier jour, le Roi ne mangea que deux cent quarante sept points, ce qui était fort bien : il se précipita vers la porte du château pour jauger de son tour de taille : il ne lui manquait plus que six places! (la "place" était l'unité principale de mesure de la taille dans le petit Royaume). Encouragé par son Roi, le lutin Micro ne mangea que lui trois cent quatre vingt dix neuf points, et même trois cents quatre vingt seize le lendemain, ce qui était un grand exploit que tout le monde salua avec force joie : quoiqu'il mangeât d'ici le mois de juin, micro avait déjà probabement englouti suffisamment peu de points pour passer la porte de la grotte (mais c'était pas sûr, parce que la taille de la porte de la grotte bougeait un peu toutes les années, en fonction du courage dont faisait preuve ceux qui voulaient y rentrer).
Plusieurs autres repartirent alors de Pont-Audemer le coeur léger et l'estomac plus vide que ce qu'on aurait pu craindre : le Chevalier Toudou ne mangea que deux cent quatre vingt neuf points le dimanche, la Grande Reine Krole seulement quatre cent vingt quatre le même jour! Quant à la princesse LaPeste, elle stupéfia une fois de plus tout son monde en remportant aisément le grand concours des Invités chez les petites princesses.
Dans ce grand élan de régime minceur, on nota même que dans l'euphorie générale, le Grand Intendant Mouss fit la plus petite récolte de son histoire, et que son épouse, associé en duo avec le Grand Sage Geogeo, réalisa une moisson tout à fait correcte en mangeant moins de huit cent points, ce qui leur permettait pour la première fois d'être suffisamment minces pour franchir ensemble la porte des écuries! Quant aux autres, ils firent du mieux qu'ils purent, dévorant parfois relativement peu (comme le grand Sage Sam), parfois beaucoup (comme le saltimbanque Dodo ou le petit lutin Bouby, qui tous deux mangèrent des cinkanttes).

La saison de récoltes ne faisait que commencer. Mais déjà, alors que les premières feuilles mortes s'écrasaient sur le sol du Royaume, un Roi pouvait regarder vers le loin, vers son château qui lui tendait les bras, tandis que tout un peuple aspirait à maigrir derrière lui...

geant vert


Trophées CSBCKiens 2005 : les récompensés  09-10-2005
"Coin Coin, je suis le canard Toutenplastoc
Le plus laid de la mare
Mais je m'en moque
Car je suis le canard Toutenplastoc !
Et toc !"

Nous avons renoué cette année avec la remise de trophées CSBCKiens lors de l'Assemblée Générale de vendredi soir.
Le trophée cette année choisi était un canard en plastique, appât de chasse de bonne taille en souvenir de la fameuse chanson du CD2 du stage DdS2005.

Ont été récompensés :

- Chloé pour ces victoires lors de la finale régionale des animations jeunes et sa participation à la finale nationale.
- Carole pour son titre de Championne de Normandie, ses deux premières places aux Championnats d'autres régions et son diplôme d'initiatrice.
- Simon pour ses deux titres de Champions de Normandie (en C1 et en K1).
- Didier : meilleur kayakiste du club au 28 septembre (220ème français) en remplacement d'Eric, Champion de Normandie vétéran mais absent vendredi.
- Yves : Champion de Normandie biplace mixte vétéran 2005.
- Quentin pour l'ensemble de sa saison en remplacement d'Evelyne, Championne de Normandie 2005 en canoë biplace mixte mais absente vendredi.
- Bertrand pour son rôle d'entraîneur slalom sur l'ensemble de la saison.
- Thibaud Delaunay afin de lui manifester l'importance que revêtait sa présence parmi nous.

Bien d'autres en auraient mérité... ne soyez pas déçus, la saison 2005/2006 s'ouvre et le trophée 2006 se pourrait être encore plus beau !

sam


Règlement intérieur CSBCK : ce qui change !  08-10-2005
Article 3 : Laissé en l'état + " L’adhérent est informé qu’il a la possibilité de contracter une assurance renforcée à l’option de base proposée lors de l’adhésion fédérale."

Article 4 : Ancien article 17 avec ajout de : " Le C.S.B.C.K. offre à tout compétiteur ayant participé à la finale nationale des animations jeunes sa cotisation annuelle pour la saison suivante. Tout compétiteur finaliste régional des animations jeunes n’est redevable au C.S.B.C.K. que de la licence fédérale."

Nouveau :
Article 6 : " Un livret Pagaies Couleurs est remis à chaque adhérent du club lors de sa première inscription.
Il est responsable de la tenue de ce passeport individuel et devra le présenter lorsqu’il lui est demandé (entrée en formation, participation à certains stages, manifestations ou compétitions) .
Tout pratiquant est tenu de faire valider ses progrès techniques par le cadre du club ou à l’occasion des validations organisées par les comités départementaux ou régionaux.
En cas de perte ou de vol, il devra le signaler au club et se procurer un nouveau passeport.
Un pratiquant ne possédant pas la pagaie couleur prévue pour une action ne pourra pas participer à cette action."

Article 7 : " L’information aux membres de la section est faite par voie d’affichage sur les panneaux intérieurs et extérieurs prévus à cet effet dans le club. En outre le site internet www.csbck.net de la section est régulièrement mis à jour. Ses news sont disponibles en version papier chaque début de mois dans le club."

Article 12 : " La navigation est possible, dans le respect de l’arrêté sécurité du 4 mai 1995 " + ce qui existait à l'ancien article 5.

Article 13 : " Avant de déposer leurs enfants mineurs au club, les parents sont tenus de s’assurer qu’un responsable est bien présent pour les accueillir et de se renseigner sur l’heure de fin des activités " + ce qui existait dans l'ancien article 4.

Article 17 : ce qui existait dans l'ancien article 15 + " L’usage d’un téléphone au volant et la consommation d’alcool sont interdites pour tout chauffeur transportant des personnes (taux d’alcoolémie = 0 )."
Le chapitre sur le contrat "auto-mission" est supprimé, ce contrat ne sera souscrit que pour deux véhicules personnels, celui de Sam et celui de la famille Lamoureux.
Nous allons nous renseigner pour l'assurance ponctuelle d'autres véhicules personnels.

Nouveau :
Article 20 : " Des trousses de premier secours sont rangées dans l’armoire du bureau du club et dans le véhicule club.
Après utilisation, tout adhérent doit veiller au remplacement des produits manquants.
Pour tout accident survenant à terre, tout membre du club doit : en fonction de son âge et de ses compétences :
- prévenir le cadre responsable du club (pour les mineurs ne pouvant pas intervenir)
- protéger le blessé
- alerter les secours en utilisant les numéros d’urgence 15 à partir d’un téléphone fixe et 112 à partir d’un téléphone portable
- porter les premiers secours

Pour tout accident survenant sur l’eau, tout membre du club doit : en fonction de son âge et de ses compétences :
- signaler immédiatement l’accident ou la zone dangereuse aux autres membres du groupe pour éviter un sur accident
- prévenir le cadre responsable du club suivant sa position
- dégager la personne accidentée de la situation périlleuse sans se mettre en danger lui-même ou mettre en danger une autre personne du club.
- Protéger le blessé
- alerter les secours en utilisant les numéros d’urgence 15 à partir d’un téléphone fixe et 112 à partir d’un téléphone portable
- porter les premiers secours

Tout accident ou situation périlleuse survenant dans le cadre du club doit être déclaré immédiatement au président. Celui-ci en fera l’analyse lors d’une réunion de Comité Directeur qui statuera sur les mesures éventuelles à prendre pour éviter la reproduction de situations similaires."



Le nouveau règlement intérieur adopté lors de l'Assemblée Générale à l'unanimité comporte donc 24 articles.

sam


Rapport moral 2005  08-10-2005
C’est une AG inhabituelle qui se déroule ce soir : c’est en effet un vendredi, pour la première fois je pense et ce n’est pas un hasard. C’est également la première fois, me semble-t-il encore, que nous accueillons au sein de notre Assemblée Générale un Cadre Technique Régional, et ce n’est pas un hasard non plus, merci à lui de se joindre à nous, je lui en suis très reconnaissant.

Première partie
1er temps : rapport moral 2005, vote
2nd temps : rapport financier 2005, vote
3ème temps : modifications règlement intérieur, vote
4ème temps : remise de trophées
5ème temps : projets
Deuxième partie
Repas collectif
Troisième partie
Projection de films et photographies

Saison 2004 – 2005 : compte-rendu

35 licenciés : 13 jeunes (jusqu’à cadets) pour 22 adultes dont 7 vétérans. Il y a eu une chute du nombre des jeunes en regard à 2004.
10 femmes pour 25 hommes. Soit 28 % de femmes (baisse de 7 points).

5 créneaux horaires réguliers dont un pour l’école de pagaie et trois compétitifs, (un moins régulier le mardi soir) sur la propriété du moulin de la famille Bouttier à laquelle je rends hommage :

Nous nous devons d’être reconnaissant à la famille Bouttier et à Madame Bruyère en particulier.
Je m’adresse ici plus particulièrement aux nouveaux adhérents : n’oublions jamais que nous entrons sur une propriété privée : nous devons y rester calme, y aller pour naviguer avant tout, ne pas s’y balader.
Parfois nous ne faisons que passer en portant nos embarcations pour rembarquer en aval, mais à d’autres occasions, nous investissons plus largement cette propriété, toujours avec l’aimable accord des propriétaires. Ce fut le cas cette année encore lors de notre week-end compétitif de début janvier.
En contre partie, nous rendons service du mieux que nous le pouvons, afin d’aider à l’entretien de l’ouvrage hydraulique, en particulier durant les chantiers de jeunes bénévoles.
Nous devons aussi être respectueux des us et coutumes et des autres utilisateurs de la rivière.
La loi nous interdit de faire varier brutalement les niveaux d’eau. Depuis plus d’un an maintenant, l’eau manque. Cela est dommageable à tous, mais nous ne devons pas nous permettre de faire varier les niveaux d’eau aval et amont pour le plaisir seul de notre loisir. L’arrêté préfectoral est toujours en cours.

1 entraînement hivernal au chaud : des séances piscine à Bernay le samedi entre 20 h et 21 h30.

Des sorties compétitives en nette augmentation :

- 1 en descente à Saint Pierre sur Dives
- 6 régionaux slaloms en Normandie (Corneville sur Risle, Pont d’Ouilly, Pont d’Ouilly, Torchamps, Beaumontel, Léry)
- 8 régionaux hors Normandie (Montreuil sur Mer, Nancy, Cergy Pontoise, Corbeille Essones, Sablé sur Sarthe, Cesson Sévigné, Cergy Pontoise, Saint Laurent de Blangy).
3 N3 : Rabodanges, Sablé sur Sarthe et Tournons Saint Martin.

Des animations pour les plus jeunes :

6 Animations jeunes départementales : Cergy Pontoise, Vernon, Pont-Authou, Beaumontel, Pont Audemer, Léry. (Merci à l’ensemble des parents impliqués dans ces animations).
La finale régionale des animations jeunes à Pont Audemer pour Quentin, Faustine, Chloé, Delphine emmenés par le CD 27 et gérés par Carole et Gilbert permettant l’accès à différents stage dont la finale nationale j’y reviendrai.

Des résultats :

Tout d’abord, les résultats ne pourraient être possibles si nous n’avions pas de juges aussi dévoués : Gilbert, Marie-Claude et Bertrand réservent des week-end entiers pour nous permettre d’effectuer nos courses. Sans ces personnes, nous ne pourrions concourir. Un grand coup de chapeau donc.

Le club est le 62ème club français en slalom sur 339, au 28 septembre (+10 places par rapport à l’an dernier, meilleure place jamais acquise); quatrième club normand à ce classement derrière Pont Audemer, Val de Risle et pont d’Ouilly.

Le club est le second club de la coupe de Normandie slalom 2005 derrière Pont-Audemer.

Chloé Gatuingt a gagné l’ensemble des épreuves de la finale régionale des animation jeunes, elle a une rage de vaincre, un franc parlé et nous portons beaucoup d’espoir en elle.

Nous avons cinq embarcations championnes de Normandie slalom, du jamais vu (Simon Joudou en kayak junior, Simon Joudou en canoë junior, Carole Picart en kayak dame cadette, Eric Beaumont en canoë vétéran, Evelyne Lambert et Yves Dulouard en biplace mixte vétéran),

Trois titres de vice-champion de Normandie (Geoffroy Lauth en canoë vétéran, Donatien Lamoureux en canoë junior, Marie-Claude Lamoureux et Samuel Bonvalet en biplace mixte vétéran),

Deux premières places sur des championnats hors région pour Carole Picart : le championnat d’île de France et celui du Nord.

Des sorties loisirs : La Risle, la Dives et Rabodanges avec le club, Cergy avec le Club (merci Nico) et le Comité Départemental, une journée mer, la foire Saint Romain.

Trois stages club :

- 7 jours à Métabief dans le Jura en quasi autarcie en février pour un Stage de Préparation Physique Hivernal.

- Un chantier de jeunes bénévoles « Nettoyage Entretien Sauvegarde et Découverte de la Risle » : 5 journées en Juillet. Une session mélangeant les âges, 12 – 18 ans, comprenant une forte majorité de garçons. Des portions de rivières nettoyées entre Le Val Gallerand et Pont Audemer. Un nouveau camping découvert à Romilly La Puthenaye. Merci très sincèrement à l’ensemble des cadres BENEVOLES pour l’encadrement.

- 10 jours dans les Alpes (Durance, Gyr, Bonne et le bassin de l’Isle de la Serre étaient au programme, la marche entre Serre Chevalier et Briançon fut un grand moment de détente nature commune, le mélange des générations s’est effectué sans problème et était très sympathique).

Des stages régionaux pour certains d’entre nous :

- Participation de Simon a un stage régional à la Toussaint 2004

- Participation de Carole au stage initiateur au mois d’avril, réussite du premier coup et avec un grand sérieux, une grande conscience !

- Participations d’Yves, Eric, Jean-Paul, Bertrand et Samuel au week-end recyclage monitorat à Clécy. Mes remerciements car leur formation continue personnelle est un gage de qualité et de sécurité pour le club.

- Participation nationale aux Régates de l’Espoir, durant quatre jours à Vichy, pour les quatre mêmes jeunes sélectionnés à la finale régionale, avec un stage préparatoire en eau-calme à Poses, trois jours début juillet.

- Participation à la finale Nationale des animations jeunes pour Chloé à Treignac sur la Vézère.

- Participation au stage régional sur la Pallaressa pour Chloé et Quentin, 8 jours au mois d’août.

Des journées locatives : en particulier la journée VTT / kayak organisée par Eric, la demie-journée Schneider électrique et les trois jours de rando entre Brionne et Pont Audemer gérés par Gilbert. Merci à ceux qui donnent de leur temps, les recettes financières liées à la location ne sont pas négligeables, toutefois les caractéristiques locales continuent de nous imposer de ne pas louer en dessous de huit personnes. Il faudra à l’avenir tenir compte des impératifs d’horaires des groupes avant de leur confirmer la possibilité de location.

Une collaboration à la vie fédérale régionale honorable :

Avant toute chose, je voudrai tirer un grand coup de chapeau au Comité Régional, au Comité Départemental et aux 2 CTRs pour leurs choix et le dynamisme avec lequel ils les mettent en œuvre :
En effet :
C’est la première année que des stages régionaux s’adressent à un public si jeune en Normandie.
Pour la première fois, le Comité Régional a réussi à organiser une finale jeune digne de ce nom.
Pour la première fois depuis longtemps le Comité Régional propose une formation sécurité ouverte à tous.
Ce même Comité investit très largement financièrement en faveur des actions ci-dessus citées.

Le comité Départemental renforce cette aide financière : une politique directement axée sur les jeunes et leur formation a été insufflée par le Président Pierre Fleuriot : ainsi chaque année durant quatre ans, le CD remboursera par moitié la formation des initiateurs, des moniteurs, des recyclés, à hauteur minimale d’une formation par an et par club.
Il aidera également en payant par moitié le coût restant des stages jeunes régionaux.
Notre club a très largement bénéficié de ces aides cette année.
Ce même Comité a mis à notre disposition du matériel vidéo de bonne qualité ainsi que des DVDs présentant les parcours navigables départementaux. Son Président, sait présenter aux principaux partenaires (Conseil Général et Direction Départementale Jeunesse et Sports) de très bons dossiers qui permettent de continuer à doter les clubs en matériel de navigation touristique mais aussi en matériel d’initiation (fox).
Enfin, et sincèrement : j’ai trouvé en nos CTRs un dynamisme certain, qui a permis de mettre en place les différentes actions régionales citées ci-dessus. Nous savons que les jeunes de notre club ont tout intérêt à bénéficier des stages proposés, ils y ont déjà appris beaucoup, nous avons choisi de ne pas les obliger à y participer mais nous les y incitons fortement.
De la même façon j’invite chacun à se rendre à la formation sécuritaire des 5 et 6 novembre à Vernon et Cergy pour le coût modique de 2.5 € les deux jours.
J’associe le second CTR, Ludovic, à mes remerciements.
Je voudrai de plus dire à Thibaud combien son écoute posée et réfléchie, son respect et sa compréhension des structures existantes, sa capacité à s’interroger en tenant compte des critiques entendues me sont agréables. Cet ensemble donne à ses propos raisonnés une force de conviction indéniable.

Je voudrai aussi remercier chaleureusement nos Présidents régionaux et départementaux pour leur soutien sans faille dans le montage du dossier « 276 ça roule ! » qui, s’il aboutit, permettrait à notre club de se doter d’un minibus neuf.

Le club s’est donc impliqué à la vie régionale fédérale par :
L’accueil de l’Assemblée Générale du Comité Départemental de l’Eure en novembre.
L’organisation d’une compétition régionale slalom en janvier.
La participation appréciée de Gilbert à l’encadrement du stage régional sur la Pallaressa.
Au sein du Comité Départemental Samuel a continué à s’occuper de l’enseignement et de la suppléance sur le SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux ) de la Risle.
Bertrand, Gautier, Gilbert, Marie-Claude et Sébastien se sont investis dans la commission régionale slalom.
Marie-Claude et Samuel ont assisté pour le club à des réunions sur l’enseignement en Normandie.
Gautier s’implique toujours un peu dans l’internet national.

De bonnes relations avec les municipalités :
Celle de Beaumont le Roger : aide à l’achat de matériel pour la troisième année consécutive, réfection des vestiaires, mise en place d’un embarquement plus accessible, aides des secrétaires ponctuelles mais efficaces.
Celle de Beaumontel au moment de notre sélectif slalom, en particulier quand aux autorisations de préventions routières.
Celle de la Communauté de Communes de Beaumont le Roger, dans son ensemble.

Des partenaires institutionnels présents eux aussi : La Direction Régionale et Départementale Jeunesse et Sports, La Direction Régionale de L’Environnement, Le conseil Régional, Le Conseil Général sont des partenaires qui interviennent pour le club et en particulier pour les CJB. Merci aussi au Conseil Général pour le don de meubles afin de rafraîchir notre bureau.

12 sponsors appréciables : Entreprise Logeon, LCN, Le Crédit Agricole, Les Cycles Boulanger, Le Diable Rouge, La calèche, le PMU, la boulangerie Auvray, Laser Équipement, Novares, Beaumont Regard, l’Immobilière de la Tour.

Une médiatisation différente :

Moins d’articles de journaux, toutes les courses ne sont pas relayées dans la presse mais les résultats les plus importants paraissent dans trois journaux locaux (L’Eveil Normand, le courrier de l’Eure et Paris Normandie). Deux passages sur France 3 Normandie : l’un pour la compète de Beaumontel, l’autre pour le chantier jeunes de juillet.
Notre site internet fonctionne toujours bien, merci à Gautier et Bertrand pour leur réalisation. Continuer tous de vous en servir sans animosité, en respectant le visiteur dans vos écrits, d’où que celui-ci puisse venir. Attention aussi à l’interprétation qui peut être faite de certains messages au ton polémique. Un message écrit, ne contient jamais l’intonation nécessaire à la bonne compréhension de ce qui est pensé. Pour tout problème sérieux, communiquez plutôt par voie orale.

Des achats : 1 kayak fibre attribué à Quentin
1 kayak attribué à Chloé
1 kayak attribué à Valentin
du petit matériel (gonfles, outils, mousse…)
des commandes passées

Point sur les assurances :

La MAIF est moins intervenue que l’année passée mais tout de même :
- sinistre du 17 février : dommages corporels Sulekha
- sinistre du 06 juillet : 111.97 € pour la réparation du véhicule de Monsieur Mouchard sur le CJB
- sinistre survenu le 19 août à l’Argentière pour la perte des lunettes de Simon
- sinistre survenu le 7 septembre pour la perte de la montre de Pierre
- Ce soir, pour l’AG, en prévention, j’ai assuré le matériel TV et vidéo pour moins de 3 €…
- Lors de notre sélectif nous avions également assuré la matériel de sonorisation.

Sachons prévenir les accidents : à ce propos je tiens à ce qu’avec les mineurs le trajet pédestre jusqu’au vannage par la route soit le plus rare possible. J’ai demandé en particulier à ce que lors des séances du mercredi et du samedi, il n’aie plus lieu.
Par ailleurs, des pochettes étanches nous ont été fournies à Paris pour disposer de notre téléphone portable sur l’eau. Un ancien portable rechargé permet, même sans carte sim, de joindre les secours. Pensons-y !

Il nous faudra réfléchir tout à l’heure au contrat auto-mission et aux nouvelles exigences de notre assureur : pour chaque véhicule assuré auto-mission il faut dorénavant indiquer le nom et le prénom du conducteur, il en coûte 85 € au club pour l’année. Si nous souhaitons bien entendu couvrir chacun lors des déplacements qu’il effectue pour rendre service au club, cela ne nous est pas aussi largement possible financièrement qu’auparavant.

Rappel Leptospirose :
Enfin, sans être alarmiste mais pour plus de prévoyance, je vous invite à consulter les brochures distribuées par notre fédération sur la leptospirose.

Conclusion :
Voilà retracée en quelques phrases la saison 2004-2005. Nous y avons vécu ensemble, des moments forts et je pense en particulier aux compétiteurs, à leurs efforts, à leur riche saison ; des moments épiques au ski par exemple ; des moments de dépits face au faible niveau d’eau ; des moments d’interrogations...

J’ai parlé avec plusieurs d’entre vous du chemin plus compétitif qu’a pris cette année notre section. Après avoir tant dit, lorsque j’étais secrétaire de ce même club que l’on a le droit au CSBCK de ne pas faire de compétition, j’ai envie d’affirmer bien fort ce soir qu’on a tout autant le droit au CSBCK d’être un vrai compétiteur.
Des choses ont été mises en place tout au long de l’année en ce sens : séances régulières, déplacements plus fréquents, banc de musculation. Cet engouement actuel pour la compétition valide totalement la possession d’un véhicule club. Le nombre de kilomètres effectué cette année bat lui aussi des records.
Il est nécessaire de souligner le rôle capital joué par Bertrand en faveur de tout cela. Qu’il en soit remercié et félicité car, comme tout autre membre du CSBCK, il fait tout cela bénévolement.
Je sais que certains parmi vous s’interrogent sur la dose d’entraînements et la quantité de déplacements compétitifs que cela peut engendrer. Nous nous sommes aussi questionnés en ce sens.
Nous n’avons pas de réponse idéale à cela mais sachez que :
L’entraînement proposé par Bertrand correspond totalement à ce qui se fait dans d’autres structures, et répond parfaitement aux attentes de notre Fédération.
Nous sommes aussi tous d’accord pour rappeler que :
- les résultats scolaires doivent passer avant les résultats sportifs.
- les sportifs qui ont réussi professionnellement sont majoritairement ceux qui avaient un bon bagage scolaire (et Thibaud peut en témoigner)
- le partage de moments forts en famille doit aussi faire parti de la vie de tout un chacun, quitte à sacrifier quelques déplacements avec le club
- la vie communautaire globale de la section est également importante. Il est possible de s’entraîner ailleurs qu’au vannage et d’ainsi se déplacer sur les mêmes lieux que les pagayeurs moins accros à la compète quitte à ne pas y faire exactement la même chose.

Voici cinq années que vous avez accepté de me confier la mission d’être le Président de cette section.
Vous savez combien je tente de m’y investir avec passion, combien la gestion de cette association me tient à cœur, maintenant plus que le simple fait d’y naviguer.
J’y ai parfois à gérer des situations délicates, à y effectuer des choix et des actions qui malheureusement peuvent être réalisés maladroitement. Je sais notamment devoir encore progresser en diplomatie.
Durant ces 5 années j’ai déçu plusieurs d’entre vous, et le regrette.
J’ai toujours considéré l’ensemble des membres de ce club comme un groupe d’amis. Peut-être est-ce un tort ? Pas une erreur ! Je vous considère effectivement tous comme des amis. Mon souhait actuel en temps que membre de ce club est que la casquette de Président ne me fasse pas perdre ces amis.

Le Comité Directeur se réunira en fin de réunion pour décider si nous conservons tous nos fonctions

sam


La sécu pour..... 2.5 € !  04-10-2005
"Je vous rappelle qu’une formation sécurité est organisée par le CRNCK les 5 et 6 Novembre.

Toute personne est y est conviée (diplômée ou non).
Le comité directeur du vendredi 30 septembre a pris la décision de la quasi gratuité de cette action.

Une participation symbolique de 5€ sera demandée à chaque participant (ce coût comprend l’hébergement, la restauration et la location du bassin de Cergy)." Thibaud Delaunay, CTR.

Le club s'étant engagé à prendre la moitié du coût restant à la charge du bénévole, cette formation vous coûtera donc : 2,5 € !
Je ne pense pas que cette occasion se représente très souvent, profitons-en !

sam


Résultats des mondiaux : deux médailles d'or par équipe !  02-10-2005
Le CSBCK félicite les athlètes français pour leurs résultats aux championnats du monde slalom de Penrith en Australie :

Médaille d'or par équipe pour les kayak hommes.
Médaille d'or par équipe pour les canoës monoplaces hommes.
Médaille de bronze par équipe pour les canoës biplaces hommes.
Quatrième place pour la patrouille de kayak féminin.


Très bons résultats aussi en individuel :

Peggy Dickens médaillée de bronze en kayak dame.
Fabien Lefèvre médaillé d'argent en kayak homme.
Tony Estanguet médaillé d'argent en canoë monoplace.
Le biplace Quemerais/Lepennec quatrième.

Bravo à tous !

sam


retour